Bloguer, aujourd’hui, c’est une opportunité extraordinaire pour se faire connaître, être perçu comme un expert dans son domaine, rencontrer de nombreuses personnes qu’on n’aurait jamais croiser sans, des clients qui vous trouve automatiquement, de vendre directement sur le blog des produits ou services. Un blog change une vie, contribue à changer le monde, contribue un petit peu à faire porter votre voix.
Les premiers blogs sont apparus au Canada à la fin des années 1990. Depuis certaines plateformes comme « Posterous » ont fermé ou d’autres comme « Skyblog » se sont démodées, les internautes réagissent de plus en plus facilement sur les réseaux sociaux comme Facebook ou bien Twitter, le format blog n’est pas encore mort pour autant.

Blog : Journal de bord, journal personnel, site web dont la vocation première est de diffuser le point de vue de son auteur au travers d’articles (billets) affichés dans l’ordre anti-chronologique (du plus récent au plus ancien) dès la page d’accueil.

D’après l’infographie créée par l’agence de marketing digitale « Acti »(http://www.acti.fr/), il existerait plus de 200 millions de blogs dans le monde en 2013.
Tous les mois, 3 millions de blogs sont créés. Dans la minute qui suit, 60 000 notes sont publiées sur 90 millions de blogs sous « Tumblr ». Sur 42 millions de blogs sous « WordPress », 350 articles et 275 commentaires sont postés. De façon régulière, 45% des internautes visitent des blogs, cela représente plus de 18 millions de Français.

Selon l’étude du site « Pingdom » (http://pingdom.com/), 52% des blogs sont sous « WordPress », 12% sont personnalisés, 7% sous « Drupal », 6% non identifiés, 5% sous « Gawker », 4% sous « BlogSmith », 4% sous « Movable Type », 4% sous « TypePad », 3% sous « Blogger », 1% sous « Ceros », 1% sous « Joomla » et 1% sous « Tumblr ». Nous pouvons donc en déduire que la majorité des blogs sont réalisés via le CMS « WordPress ». Pourquoi WordPress est-il le plus utilisé ?

WordPress, le meilleur CMS du monde

Comme on a pu le voir précédemment, le CMS WordPress est le plus utilisé dans le monde. La raison est évidente, ce CMS est le plus accessible, simple d’utilisation, très complet avec une multitude de widgets et possédant la plus grosse communauté.

Points positifs

Installation simple et rapide
Backoffice intuitif
Communauté très active
Documentation très fournie
Bibliothèque d’extensions très riche
Large choix de thèmes
SEO très performants
Open Source et gratuit

Points négatifs

Vitesse de chargement élevé
Lourdeur du backoffice
Les thèmes sont en anglais
Vulnérable(hacking)

Dans ce mémoire, nous verrons donc principalement plusieurs conseils et astuces
pour les sites sous WordPress.

Les blogs en France

En France, il existerait plus de 14 millions de blogs depuis 2011, d’après le site « Technorati », avec près de 2,5 millions d’articles publiés par jour.

Voici un récapitulatif des blogs francophones les plus influents pour donner un
aperçu de ce qui fonctionne le mieux sur le net. Le top 20 des blogs francophones les plus visités selon « Alexa » :

Ce que l’on peut constater, c’est que les blogs les plus influents sont de la catégorie high-tech, actualités du web, webmastering ou bien politique. Pourquoi ces blogs font succès, tout simplement parce que la plus grande partie des internautes sont des technophiles, suivent l’actualité web.

Qui sont les blogueurs ?

En 2013, d’après une infographie de l’agence digitiale “ODW”, il y aurait autant de blogueurs masculins que féminins parmi les plus influents avec une majorité de 25 à 34 ans. Seulement 10% d’entre eux arriveraient à vivre de leur blog alors que 68% de ces blogueurs auraient une activité professionnelle en plus, 12,3% seraient étudiants et plus de 10% arrivent à vivre de son blog. Les blogs sont gérés souvent par des personnes qui ont une expérience de base pour le html. Le thème est choisi selon l’affinité des rédacteurs, c’est à dire que si par exemple 5 filles veulent écrire sur des produits cosmétiques féminins, elles seront plus aptes à le faire que des hommes et auront plus de crédibilité. Rien n’empêche aux hommes de le faire aussi mais on préféra croire les dire d’une femme dans ce domaine qu’un homme. Tout comme l’inverse dans le hightech.

Les thématiques principales de ces blogs sont la mode et la beauté pour 28% d’entre eux, le high-tech à 18,2%, la cuisine à 14,4%, le voyage à 12,9%, général à 12,9%, la culture à 12,1%, le web à 7,6%, le marketing à 6,1%, le sport à 5,3%, les bandes dessinées à 4,5% et 18,2% d’autres thèmes.

Pour ce qui est de leur ancienneté, 72,8% tiennent leur blog depuis plus de 3 ans. Aucune surprise sur ce résultat puisqu’un blog demande beaucoup d’investissements et de temps. Si l’une des motivations principales lors de la création d’un blog c’est le besoin de partager et d’échanger sur une passion, plus de 60% des blogueurs déclarent qu’ils considèrent leur blog comme un lieu d’échange. 20% d’entre eux considèrent quand même cette activité comme l’occasion de générer des revenus complémentaires. La dynamique n’est pas la même. Si les uns créent du contenu librement, les autres devront nécessairement faire un choix éditorial lié à l’audience. Quels sont les sujets les plus les enclin à apporter le plus de lecteur, anticiper les tendances, coller au plus près des formulations de requêtes Google pour attirer le plus de visiteurs possibles. Ce positionnement initial, la motivation qui a conduit à l’ouverture du blog à un impact direct sur son contenu. 43,8% considèrent leur site comme un tremplin vers d’autres activités. Lorsqu’ils créent un blog, 44,3% souhaiteraient en faire leur activité principale alors que 41,2% souhaiteraient que cela reste un plaisir. Car oui, l’entretien d’un blog demande beaucoup d’efforts et d’énergie, la plupart des blogueurs abandonnent au bout de 6 mois voir même avant car ils ne trouvent plus de plaisir à écrire. La motivation reste primordiale, c’est pour cela qu’il est plus facile de continuer lorsque l’on écrit sur nos passions.

Parmi tous ces nombreux blogs, 39,4% ont moins de 10 000 visiteurs uniques par mois et 29,9% en ont de 10 000 à 50 000 visites. Pour le reste, c’est à dire 29,8%, ont plus de 50 000 visites par mois. Le nombre de visites correspond à leur présence sur le web car les blogs les plus visités ont plus de 3 ans d’ancienneté. On peut donc constater que la mise en place d’un blog de renom ne se fait pas en un jour.

Ma propre étude

Lors de mes propres recherches, j’ai également fait une étude au près de 200 blogs les plus influents de France (Source : Alexa). J’ai donc rédigé un court texte pour expliquer le sujet et j’ai donc envoyé par mail ou formulaire de contact :

Objet : Enquête sur les blogueurs influents
Message : Bonjour,

Dans le cadre de mes études en Mastère Management Multimédia au Campus de la fonderie de l’Image de Bagnolet, je suis en train de rédiger un mémoire sur l’éco-système du blog en France. Pour cela j’ai entrepris une petite étude quantitative et qualitative.
Je serai très heureux que vous acceptiez de répondre à ces quelques questions qui me permettront de nourrir ma réflexion et d’approfondir mon sujet de recherche. Toutes les données seront anonymisées bien sûr.
Si vous le souhaitez, je pourrai vous communiquer par la suite le résultat de cette étude. Par avance, merci de votre collaboration.

Voici le questionnaire : http://goo.gl/forms/QItJb2l2Ln

Cordialement,
Kevin Dolhin

J’ai réalisé un questionnaire sous Google Forms avec une trentaine de questions qui m’a permis d’avoir ma propre étude approfondie et plus récente. Quel statut avez-vous ? Quel âge avez-vous ? Quelle est l’audience moyenne de votre blog ? Cherchez-vous à monétiser votre blog ? Autant de questions pour plus de précisions sur le pourquoi du comment.

Je peux donc affirmer quelques points. Contrairement à l’infographie de l’agence digitiale ODW, 78% des blogueurs sont des hommes, en tout cas ceux qui ont eu la gentillesse de répondre à cette étude. Ils sont majoritairement des salariés et entrepreneurs âgés de 25 à 45 ans. Plus de la moitié d’entre eux communique sur leur passion alors que les autres considèrent leur activité plutôt professionnel et uniquement pour des revenus complémentaires. La plupart ne se doute pas que leur influence atteint toute la France grâce à leur notoriété des plus élevée. 63% des blogueurs ont seulement qu’un blog à gérer. Avoir plusieurs site c’est bien, mais faut il pouvoir avoir assez de temps pour y consacrer car cela demande déjà tout votre temps libre. Il est préférable d’en avoir qu’un et de s’en occuper complètement. Les blogs les plus influents de France ne se sont pas fait tout seul, sans réflexion et sans étude. Il faut compter au minimum 2 à 5 heures de travails par jour pour assurer une bonne rentabilité. Pour commencer dans le monde du blogging et pouvoir se démarquer, il faut un certain parcours et avoir certaines connaissances car plus de 80% possèdent au minimum un BAC+2 et ont suivi des formations dans ce domaine. La thématique qui est la plus utilisée est le high-tech car les utilisateurs d’aujourd’hui sont de plus en plus fans des nouvelles technologies et de l’évolution grandissante du web. Ce qui fait un blog influent, c’est principalement son ancienneté. Entre le fait que les utilisateurs passionnés par la thématique ont davantage confiance dans la qualité du contenu pour un site qui est présent sur le net depuis un certains temps. Par exemple, on aura plus d’intérêt pour un test d’un jeux vidéo sur un site de renom que sur un site qui vient d’être créer. Cela ne veut pas dire que les autres articles n’ont pas d’importance, mais seulement que l’on est plus conditionné à suivre le troupeau. Et le fait qu’un site internet a besoin de temps pour être bien référencé et positionné dans les moteurs de recherche. Pour cela, le CMS WordPress est le plus adapté pour bloguer car il offre déjà plusieurs optimisations pour le référencement. Lorsqu’on devient un blog influent, on commence à être remarqué et se distinguer des autres du même domaine. Et c’est à ce moment qu’on est contacté par les marques. Ces annonceurs veulent des articles sponsorisés pour mettre en avant leur service ou produit. Pour eux, cela apporte une crédibilité journalistique et pour nous, un nouvel article rémunéré. J’ai pu remarqué, et c’est un point important, qu’un blog influent ne veut pas dire un blog à succès économique car plus de 50% génèrent moins 5000€ par mois ce qui est ridicule par rapport leur taux d’audience. Ces blogs influents pourraient gagner trois fois plus voir encore plus et ainsi assurer une longévité à leur existence car cela demande de l’investissement. Malheureusement, ils n’entretiennent pas leur notoriété auprès des annonceurs et les publicités présentent sur leur site ne rémunèrent pas assez. Pourtant l’un des moyens les plus rentable sur internet, c’est l’affiliation que la moitié n’utilise pas, justement nous reviendrons sur ce sujet plus tard en détails pour comprendre pourquoi ce moyen est le plus intéressant économiquement. Bien entendu, un site ne se fait pas connaître seulement par les moteurs de recherche mais aussi et surtout par les médias sociaux et le bouche à oreille. Plus de 90% utilisent Facebook, Twitter, Google+ ou bien Pinterest pour communiquer et promouvoir leur blog. Et plus de 70% ont des contacts dans la blogosphère et donc partagent mutuellement des articles des confrères.

Pour finir, la blogosphère française actuelle écrit surtout par passion que par intérêt économique, mais l’un n’empêche pas l’autre. Néanmoins, si l’on veut que notre blog perdure sans rencontrer des problèmes financiers, si l’on veut agrandir l’équipe de nouveaux rédacteurs(trices), il est important d’avoir des ressources autres que les publicités et articles sponsorisés pour augmenter considérablement ses revenus. Surtout lorsque notre audience permet d’atteindre de jolis chiffres d’affaires par an entre autre grâce à l’affiliation et aux ventes de produits (pdf, livres écrits par nous même) ou services (formation).

Les types de blog

On est toujours heureux et fier du travail accompli lorsque l’on réalise un blog. Évidemment, cela dépend du caractère. Le plus important, c’est de quoi et pourquoi on pourrait être fier. D’une part, parce que la publication publique permet de rencontrer un lectorat et de s’apercevoir que l’on est capable, de par la qualité de sa production, d’intéresser des personnes que l’on ne connaît pas. D’autre part, on se hisse au rang d’éditorialiste d’un domaine et on acquiert ainsi l’aura d’un expert sans pour autant justifier d’une formation ou de diplôme préalablement.

La plupart des blogueurs ont la passion de l’écriture et du blogging mais tous les blogs ne sont pas identiques. Un blog personnel sur lequel on raconte sa vie privée n’est pas similaire à celui d’une entreprise qui l’utilise plutôt comme un outil commercial. Les objectifs ne sont clairement pas les mêmes. Nous allons donc voir les types de blogs que l’on trouve sur le web, afin de connaître les différentes architectures et stratégies mises en place. On peut donc distinguer deux principaux types : Personnel et Professionnel. Le personnel est généralement porté par un individu ou un collectif sans statut particulier alors que le professionnel est lié à une organisation sous statut entrepreneurial ou associatif. Dans les blogs professionnels, il existe des blogs dont le but est de promouvoir et communiquer en faveur d’une structure ou alors des blogs qui sont l’objet eux même de la structure (presse-citron, slate, les numériques par exemples).

Les blogs personnels sont ceux qui apparaissent de manière générale sur le web.

On peut en distinguer plusieurs types comme :

Les blogs « culturels »

Les blogs « culturels » traiteront essentiellement d’art et de spectacles mais aussi des livres, des films, des jeux vidéo, etc.

Les blogs « Journal »

Les blogs « Journal » ressemblent à des journaux intimes et sont généralement inondés de photos, vidéos, idées, envies. Ce genre de blog est catégorisé comme un lieu de défouloir, de coups de coeur, de coups de gueule. Les jeunes, 18-25 ans, sont majoritairement les auteurs de ce genre de site leur permettant de mettre en avant leur vie de tous les jours, même si les réseaux sociaux les remplacent de plus en plus.

Exemple de ce type :
Journal intime d’une lycéenne

Les blogs « thématiques »

Les blogs « thématiques » sont spécialisés dans un domaine bien particulier ce qui signifie qu’un blog sur les courses de rollers dans Paris parlera seulement de ce sujet.

Exemple de ce type :
Les Rollers Cop’s de Pluvigner

Les blogs « MFA »

Les blogs « MFA » c’est-à-dire « Made For Adsense ». Le but de ces sites est seulement de gagner de l’argent. On peut les reconnaître facilement car ce sont les seuls avec peu de contenus et pratiquement que des liens vers d’autres sites marchands, remplis de publicités et de pop-up. Ces blogueurs misent un maximum sur le référencement et gagnent de l’argent avec des liens d’affiliations et de google Adsense.
Mais quelles audiences ont ces sites ? Qui sont les lecteurs et qu’est-ce qu’ils y trouvent ? Sont-ils associés aux marques ? Sont-ils considérés comme bloggers influents ? Leurs audiences sont plutôt très élevées car ils optimisent énormément leur référencement web en mettant en avant leurs produits et services par le biais de l’affiliation ou de leur propre produit, généralement ils renvoient via des liens affiliés vers d’autres sites pour vendre ou propose directement sur leur site, des documents PDF à vendre et des formations payantes mais surtout gratuites dans un premier temps pour attirer l’intention. La plupart du temps, il faut s’inscrire avec son prénom, nom et adresse mail pour les recevoir. Ces informations leur serviront pour leur newsletter pour promouvoir leurs nouvelles formations ou autres, un bon moyen de rentabilisé sa base de contacts.

Exemple de ce type :
Gants Hiver

Les blogs « collaboratifs »

Les blogs « collaboratifs » sont ceux sur lesquels les contenus sont alimenté par plusieurs blogueurs, les articles sont donc très régulièrement mis à jour grâce aux nombreux rédacteurs. Cela devient plus facile et un blog construit de cette manière à un gros avantage : les blogueurs se répartissent les tâches et sont plus efficaces pour le référencement, le design, les stratégies, la communication, chacun à son rôle (ou même plusieurs), permettant de relayer le travail si besoin. De plus, chacun peut apporter son réseau de lecteur à partir de son entourage ce qui démultiplie la force de communication. Par contre, les revenus seront divisés par le nombre de participants. Il faut donc atteindre un chiffre d’affaire assez important pour devenir rentable.

Exemple de ce type :
madmoiZelle.com

Les blogs « branding » ou « blog d’entreprise »

Parlons maintenant des différents blogs professionnels, ils sont déjà moins nombreux. Les MFA font également partis de ce type puisqu’ils n’ont pour objet que de générer des revenus. On peut en distinguer trois grands types, tout d’abord les blogs dit « branding », plus couramment appelés « blog d’entreprise » qui sont destinés aux informations en interne ou bien destinés aux clients. De plus en plus d’entreprises souhaitent augmenter leur notoriété sur Internet. Pour cela, ils créent un site vitrine pour présenter leur entreprise, leurs objectifs et leurs services mais également un blog pour communiquer avec leurs clients, rechercher des nouveaux prospects tout en améliorant leur référencement web car le blog est au centre de leur stratégie digitale.

Exemple de ce type :
Krys le blog

Les blogs « d’actualités »

Ensuite, les blogs « d’actualités » où l’on retrouve des articles tous les jours sur les sujets du moment. Les articles ont une courte durée de vie car l’actualité évolue chaque jour. Un blog de ce genre ne peut être géré par une seule personne bien que cela demande beaucoup de publications. Toutefois, si on le fait seul, il faut publier des articles grâce aux flux RSS des grands sites d’actualités, histoire de remplir chaque jour notre quota d’articles.

Exemple de ce type :
PresseCitron

Les blogs « éducatifs »

Pour terminer, les blogs professionnels qui ont beaucoup de valeurs pour Google sont les blogs dit « éducatifs » liés au monde de l’éducation, à ne pas confondre avec les sites de formations en ligne. Il y a des différences majeures entre le blog pour une classe, le blog créée à l’occasion d’un séjour, d’une classe transplantée (classe de neige, classe de mer, etc.), le blog d’une université, le blog d’étudiant, etc. Ils parlent de sujets différents mais sont toujours liés au domaine de l’éducation et ont pour cible les enseignants mais surtout les élèves.
On connaît très bien ces sites qui sont souvent ceux des collèges, lycées, CFA ou universités. Pourquoi sont-ils fondamentaux et intéressants pour Google ? Tout simplement par ce que leur importance vient de leur extension de domaine « .org » et « .edu ». Car chaque extension a une signification, quant à eux, l’extension signifie qu’il s’adresse à un certain public, tout comme pour le .fr pour la France, .be pour la Belgique, etc.

Exemple de ce type :
Campus de la Fonderie de l’Image

Maintenant que nous avons vu tous ces différents types de sites. Un blog peut être « collaboratif » et « thématique ».

Alors à quel type de blog appartient le vôtre ?

Etude réalisée en 2015

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :